Quelques illustrations de la lignée des

Bernard, Bernard de Meurin

Blason-Bernard-Bernard-de-Meurin

Flandres, Picardie

Bernard de Meurin : Jean, mort à Lille en 1743, acquit le fief vicomtier du Jardin Meurin en 1739.

Son fils, Jean Baptiste, chevalier, Seigneur de Meurin, fut trésorier de France en 1756 :

Armes : « D’argent à trois abeilles au naturel, 2 et 1 ; parfois les abeilles accompagnent un chevron de gueules. »

Bernard de Calonne-Ricouart : lignée originaire de Tournai, annoblie en 1499, admise états d’Artois en 1747.

Il y a aussi les Bernard de Moismont et de Nullemont.

Voici la descendance établie par Gontran du Mas des Bourboux

Jean Bernard

                                          |                                                          

Jacques Bernard &
Ne N
|
Jehan Michel Bernard, 1126-1205

écuyer , seigneur de Chasteau-Bernard et de La Mothe

écuyer en 1146, cité 1155 et 1188.
Armes prises en 1147 avant le départ pour la 2ème croisade. &
Jacquette Achard de Pommiers
|
Jehan Bernard, écuyer en 1188. 1161 &
Pierrette Paulte
|
Jehan Bernard, écuyer en 1210, 1189 &1215
Jacquette Saint Orens
|
Jehan Bernard ca 1224

Il participe à la 7ème croisade de 1247.  &1248
Aliénor de Cazelon
|
Jehan Michel Bernard 1249-1280 &
Anne du Theil
|
Jehan Bernard, seigneur de Chasteau-Bernard 1274

Échevin de Cognac &
Bertrade de Villemur
|
Jehan Michel Bernard &1356
Louyse d'Amboyse
|
Pierre Jean Michiel Bernard 1357 &
Jehanne Philippe Tison d'Argence
|
Jehan Michel Bernard 1426 &1454
Magdeleine Constance d'Amboyse
|
Claude Nicolas Bernard, seigneur du Couldray 1470

N’est pas seigneur de Chasteau-Bernard, de la Mothe, et de la Lande (n’étant pas l’aîné).
Seigneur du Couldray en Berry, et de Martibadière en Bourbonnais.
Il établit l’industrie des toiles dans le Berry.  &
Jacqueline du Coudray de Marmignolles
|
Claude Bernard, seigneur de La Parelle &
Anne Lingendes
|
Claude Bernard ca 1550-1624 &1592
Nicole Beauventre
|
François Bernard 1601-/1677 &1624
Marie Lenglet
|
Claude Bernard 1629-1687/1696

Il quitte Camphin vers 1657 pour se fixer à Meurchin en Artois où il est dit "tisserand" et aussi s'occupant de culture. En 1686-1688, divers actes et états le montrent échevin du village, ainsi que receveur des deniers communs.  &
Marie Lollieux
|
Jean Bernard, seigneur de Meurin 1656-1743

Seigneur de Meurin, Jean Bernard est le premier membre de la famille à raffiner le sucre en 1686.
C'est à cette indutrie qu'est due la devise donnée plus tard à la famille par le Pape PIE IX :
"Mellificamus Domino"
D'après une anecdote, impossible à contrôler, Louis XIV, passant à Lille, lors de la conquête des Flandres, avait répondu à l'Echevin qui lui demandait chez qui Sa Majesté désirait loger : "Je veux descendre chez le plus honnête homme de Lille."-"En ce cas, Sire, avait rétorqué le premier Magistrat de la Cité, pas de doute, il faut aller chez Jean Bernard."
L'histoire ne dit pas si le grand Roi prit logement chez lui.

Blason-Bernard-Bernard-de-Meurin

&1685
Marie Marguerite Dassonville ca 1652-1721
|
Henri-Dominique Bernard, sieur des Mottes 1693-1775

Le 20 décembre 1720, son père lui achète un office de lieutenant en second dans le régiment de Nice, en garnison à Calais. Il demissionne en 1725 pour revenir à Lille. A la mort de sa femme, il retourne au régiment de Nice, comme lieutenant jusqu'en 1740, puis comme capitaine, nommé par commission du Roi.Il quitte le service en 1756, à 63 ans.

Blason-Bernard-Bernard-de-Meurin

&1725
Judith Le Sage 1709-1734
|
Claude Joseph Bernard 1727-1784

Bourgeois de Lille, raffineur de sucre,

bernard-claude_joseph%

&1756
Catherine Lagache 1733-1799


D’où les trois branches :

Branche ainée Henri Dominique Bernard 1760-1838

                                                                                     1 : Paul Bernard,

2 :Théodore Bernard,

Branche puinée Alexandre Bernard, 1769-1848

1 : Alexandre Bernard

a Les Alexandre Bernard,

D’abord les Albert Bernard,

Ensuite les Henri Bernard,

b Les Georges Bernard

c Les Paul Bernard,

2 : Henri Bernard,

3 :Félix André Bernard,

                                                                            4 :Louis Jules Charles Bernard,

                                                                                   5 : Benjamin Bernard,

Branche cadette  Auguste Bernard 1772-1859

                                                                                     1 : Les Fritz Bernard,

2 : Les Augustin Bernard-Bruls,

 3 :Les Alfred Bernard,

Branche ainée Henri Dominique Bernard 1760-1838

&1787 Augustine Mathon 1762-1820,

Dont Henri-Dominique Bernard 1788-1835, Commissaire des guerres à Naples sous Murat en 1812.

Rentré en France après la chute de l'Empire, il est nommé receveur des contributions à Famars,

et en 1828 à Seclin, où il excerça jusqu'à sa mort.Il resta célibataire.

La descendance vient des Auguste Bernard, né le 11 novembre 1790, Lille,  décédé le 5 janvier 1863, Lille (72 ans). Conseiller municipal de la ville de Lille de 1831 à 1848, membre de la Comission administrative des prisons de 1834 à 1842,de celle des Hospices de 1846 à 1861, conseiller d'arrondissement de 1849 à 1854,  marié  le 5 février 1821, Lille,  avec Adèle Rouzé

1    : Paul Bernard,

le 1er juillet 1823, Lille,  décédé le 13 mars 1889, La Beuvrière (Pas de Calais) (65 ans), généalogiste amateur, C'est lui qui réunit la première généalogie de la famille Bernard et il réalisa une excellente généalogie Brasme, marié   le 16 avril 1855, Wicres, avec Fanny Brasme,

 

Quelques illustrations et alliances:

Michel Bernard, né le 7 février 1856, Lille, décédé le 23 octobre 1930, Douai (74 ans), banquier à Banque Générale du Nord,  marié le 8 septembre 1879, Douai, avec Célina Cailliau

Antoinette Bernard, née le 19 juin 1914, Douai , décédée vers 1994 (peut-être 80 ans), religieuse bénédictine de Sainte-Françoise-Romaine à l'Abbaye du Bec-Helluin.

Renée Bernard, née le 23 janvier 1888, Douai, Nord, décédée le 10 mars 1977, Versailles, Yvelines (89 ans), mariée le 24 juillet 1911, Douai, avec Joseph Vercoustre, né le 3 octobre 1884, Lille,  Nord, décédé le 23 avril 1940, Treslon, Marne (55 ans), banquier à la Banque Générale du Nord à Douai, puis à Laon.

Véronique Bernard de Meurin, mariée en 1991, Eguilles (Bouches-du-Rhône), avec Vincent Chappot de La Chanonie,.

Jean-Marie Bernard de Meurin,  marié  en2009, église Notre Dame de Noailhac (Tarn), avec Cécile Barbara de Labelotterie de Boisséson, Castres, 81 (mariage béni par le Père Raffali).

Christophe Bernard de Meurin, Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône),  marié  en 2003, Saint-Malo (35, Ille-et-Vilaine), avec Claire Marquier de Villemagne.

Pauline Bernard, née le 23 juillet 1863, Lille,  décédée le 27 janvier 1934, Wicres (70 ans), mariée le 3 février 1890, Chateau de la Beuvrière, avec Albert Boniface, né le 6 décembre 1859, Douai, décédé le 9 mars 1919, Berck-Plage (59 ans), chef de bataillon.

2      : Théodore Bernard,

le 22 janvier 1825, Lille,  décédé le 4 octobre 1901, Lille (76 ans), président du Tribunal de Commerce de Lille, Chevalier de la Légion d'Honneur (3 août 1875)  marié avec Martine Duprey,

Nicole Bernard, née le 10 juin 1914, Tourcoing, mariée le 17 juillet 1936, Lille,  avec Théodore Wibaux, né le 15 novembre 1909, Roubaix, décédé en 1989 (80 ans).

Maurice Bernard, né le 31 août 1916, Paris, décédé le 8 février 2001 (84 ans),  marié le 10 octobre 1946, Mouvaux , avec Monique Segard.

Sophie Bernard, née le 7 juin 1864, Loos, religieuse bénédictine.

Branche puinée Alexandre Bernard

le 24 juillet 1769, Lille,  Nord, décédé le 30 août 1848, Lille,  Nord, inhumé, Santes, Nord (79 ans), industriel sucrier, conseiller municipal de Lille, membre du Tribunal & de la Chambre de Commerce de Lille,  marié       le 22 février 1802, Valenciennes, Nord, avec Marie Amélie Françoise Serret                                             

1 : Alexandre Bernard

A Les Alexandre Bernard,

D’abord les Albert Bernard,

Ensuite les Henri Bernard,

B Les Georges Bernard

C Les Paul Bernard,

2 : Henri Bernard,

3 : Félix André Bernard,

4 : Louis Jules Charles Bernard,

5 : Benjamin Bernard,

 

1    : Alexandre Bernard,

le 1er novembre 1804, Lille, décédé le 20 novembre 1846, Santes (42 ans), conseiller municipal de Santes et membre du bureau de bienfaisance,  marié       le 23 avril 1827, Lille, avec Cécile Charvet.

 

A : Les Alexandre Bernard

le 10 novembre 1833, Lille,  décédé le 10 septembre 1873, Lille (39 ans),  marié       le 28 avril 1863, Douai, avec Maria Brice, Fervent chrétien, père modèle, généreux pour les pauvres, il avait pour principe qu'on ne donne jamais trop. Il avait à peine 40 ans quand Dieu le trouva mûr pour le ciel.

Quelques illustrations et alliances:

Alexandre Bernard, né le 13 mars 1864, Lille,  décédé le 30 septembre 1935 (71 ans), entré dans la Compagnie de Jésus le 9 octobre 1883.

D’abord les Albert Bernard,

le 20 septembre 1868, Lille, décédé le 21 mars 1954, Santes , inhumé, Santes (85 ans),  marié  le 30 janvier 1894, Lille,  avec Marthe Verley

Il était fixé à Santes depuis son mariage, quand, en 1915, il fut expulsé du château par les Allemands, avec sa nombreuse famille (16 enfants). En 1919, il revint à Santes dans le château de Dominique Bernard qui a dû être réparé et restauré de fond en comble. Albert y fit réédifier la fabrique de sucre pour y continuer l'industrie familiale, ainsi que l'exploitation de ses terres avec l'aide de ses fils. Il fêta, avec son épouse, leur cinquante de mariage avec leurs 19 enfants et cela malgré deux guerres.   Chevalier de l'Ordre de Saint-Grégoire le Grand.

Marthe Bernard, née le 24 novembre 1894, Santes , décédée le 17 novembre 1953, Lille  (58 ans), mariée le 18 août 1914, Santes , avec Auguste Herlin, né le 12 novembre 1889, Lille, décédé le 7 janvier 1948, Lille  (58 ans), notaire

Alexandre Bernard, né le 16 janvier 1897, Santes , décédé le 26 janvier 1970, Santes , inhumé, Santes (73 ans), sucrier (parrain: Charles Vincent Verley 1860 ,  marié       le 22 janvier 1922, Lille,  avec Jeanne Virnot, fille de Victor Virnot 1862-1944 et Marie Bocquet 1867-1903

Simone Bernard, née à Santes (parrain et marraine: Auguste Herlin 1889-1948 Marie-Louise Virnot 1894) (filleul: Daniel Bernard 1936-) (filleule: Véronique Guillotin de Corson 1960-)  mariée en 1949, Santes , avec Christian Motte,

christian.1.motte

Véronique Bernard, née en 1960, mariée le 4 septembre 1982, Lille, avec René-Marc Flipo, né le 29 mai 1960, Nancy, professeur de Faculté (Médecine)

Annie Bernard, née à  Santes, mariée en1955, Santes , avec Michel Bourguignon d'Herbigny, Haubourdin , ingénieur agronome, généalogiste amateur,

Cécile Bernard, née aux Thilliers en Vexin (Eure) (parrain: Joseph Bernard 1912-2004 ), mariée en 1956, Les Thilliers-en-Vexin (27, Eure), avec Thibault de Moulins de Rochefort,

Rémy Bernard, né aux Thilliers-en-Vexin (Eure),  marié en1964, Armentières , avec Ghislaine Silvestre de Sacy

Béatrice Bernard, née aux Thilliers-en-Vexin (Eure), mariée en 1967, Les Thilliers en Vexin (Eure), avec Henri de Ponthaud,

Francis Bernard, né le 9 mars 1906, Santes , décédé le 21 août 1976, Champlâtreux (95) (70 ans),  marié  le 17 octobre 1933, Douai , avec Monique de Prat,

Antoinette Bernard, née le 27 mai 1910, Santes , décédée le 19 janvier 1977, Tourcoing  (66 ans), mariée le 8 décembre 1942, Santes , avec Xavier Louis Prouvost, né le 30 avril 1906, Roubaix, décédé le 12 août 1965, petit fils de   Charles Jérôme Prouvost 1837-1906, branche ainée.

Gabrielle Bernard, née le 21 juin 1914, Santes, décédée le 31 juillet 2000, Tourcoing, inhumée, Santes (86 ans), mariée le 6 janvier 1944, Santes , avec Francis Prouvost, né le 18 janvier 1912, Tourcoing, décédé le 8 avril 1992, Tourcoing, inhumé, Santes (80 ans) (filleul: Olivier de Baynast de Septfontaines), petit fils de  Charles Jérôme Prouvost 1837-1906

Pierre  Bernard, né le 13 août 1919, Lille, décédé le 25 août 1999, Armentières (80 ans),  marié  le 7 octobre 1947, Fresnes sur Escaut, avec Geneviève de Bailliencourt dit Courcol,

Ensuite les Henri Bernard,

le 30 septembre 1870, Lille, décédé le 11 février 1951, Adinfer (Pas-de-Calais) (80 ans), marié   le 7 août 1894, Douai , avec Marguerite Fontaine.

Quelques illustrations et alliances:

Marguerite Bernard, née le 21 février 1907, Haubourdin , Mère Thérèse du Christ, religieuse.

Marguerite Bernard, née à Gomiécourt (Pas-de-Calais).  Mariée à Gomiécourt (Pas-de-Calais), avec Jean-Claude Lejosne, né en 1931, Arras (Pas-de-Calais), ingénieur des Arts & Manufactures, industriel fabricant et raffineur de sucre,

Dorothée Bernard, née à Courcelles-le-Comte (62) (filleul: Mayeul Lajoumard de Bellabre ), mariée en 1992, église Saint-Maurice de Mondicourt (62), avec Arnaud de Laître.

 

B : Les Georges Bernard

le 9 février 1837, Santes , décédé le 11 mars 1882, Lille,  inhumé, Santes  (45 ans), sucrier,  marié       le 5 juillet 1864, Lille,  avec Pauline Demesmay, Il prit la succession de son frère Paul , et fut maire de Santes de 1874 à 1882. Après la mort de sa femme Pauline, il épousa sa belle-soeur, Henriette.

 

Quelques illustrations et alliances:

Emilie Bernard, née le 19 février 1893, Lille,  décédée le 24 février 1976 (83 ans), mariée le 14 février 1920, Lille,  avec Pierre Chombart de Lauwe, né le 1er mai 1890, Lille, décédé le 6 décembre 1955, Lille (65 ans).

Georges Bernard, né le 23 août 1895,  Santes, marié    le 12 avril 1923, Abbeville, 80, avec Germaine de Richoufftz de Manin

Aude Bernard, mariée avec Philippe Bergerot, chef de bataillon.

Gilles Bernard, marié en 1981 avec Claire Bourguignon d'Herbigny,

Armelle Bernard, née à Lille, mariée en1956 à Lille, avec Vianney Lefebvre du Preÿ,

Charles-André Bernard, né à Lille, marié en 1951, Dunkerque , avec Ghislaine Bouly de Lesdain

Louise Bernard, née le 14 juin 1901, Santes , décédée le 6 juillet 1980, Cambrai, 59 (79 ans), mariée le 18 septembre 1923, Lille, avec François de Guillebon, né le 7 mai 1901, Amiens (80), décédé le 10 avril 1945, Saschsenhausen, Allemagne (43 ans), polytechnicien, industriel.

Marcel Bernard, né le 11 mars 1905, Lille,  marié  le 27 septembre 1932, Lillers (62), avec Simone Cauvet de Blanchonval,

Pauline Bernard, née le 3 mars 1866,  Santes, décédée le 26 avril 1915, château de Fondjouan, Mur-de-Sologne (Loir-et-Cher) (49 ans), mariée le 12 juillet 1887 avec Gustave Fontaine, né le 28 avril 1864, Douai , décédé le 18 mars 1946, château de Fondjouan, Mur-de-Sologne (Loir-et-Cher) (81 ans), marié   en 1872 avec Henriette Demesmay, née le 13 octobre 1844, Lille,  décédée le 6 décembre 1926, Lille (82 ans), dont

Gabrielle Bernard, née le 14 mai 1877, Lille,  décédée le 7 septembre 1929, Giel Courteilles (61) (52 ans), mariée le 26 juillet 1899, Lille,  avec Guy Dauger, né le 1er janvier 1874, Menneval (27), décédé le 4 janvier 1946, Giel Courteilles (61) (72 ans).

Henriette Bernard, née le 2 juin 1879, Lille,  59, décédée le 10 septembre 1935, Flers 62 (56 ans), mariée le 23 septembre 1902, Lille,  avec Joseph de Fresnoye de Flers,

C : Les Paul Bernard,

le 14 juin 1840, Santes , décédé le 17 mars 1874, Santes  (33 ans).
 marié   le 27 octobre 1864, Loos , avec Mathilde Roquette.

Quelques illustrations et alliances:

Jules Bernard, né le 13 octobre 1865, Santes, décédé le 20 novembre 1892 (27 ans), fabricant de sucre,  marié le 22 avril 1889, Lille,  avec Angette Descamps,

Paul Bernard, prêtre.

Germaine Bernard, religieuse.

Cécile Bernard, née le 31 décembre 1866, Santes , décédée le 3 mars 1949, Lille (82 ans), mariée le 5 août 1886, Santes , avec Louis Théry, né le 15 janvier 1864, Lille, décédé le 13 novembre 1949, Lille (85 ans), avocat, numismate.

Dominique Bernard, né le 19 mars 1868, Santes , décédé le 19 août 1957, Paris XVIe (89 ans), industriel, co-gérant de la sucrerie Bernard à Santes,  marié       le 28 novembre 1895, Bruxelles (Belgique), avec Marie Jacobs, née le 23 février 1876, Bruxelles (Belgique), décédée, Paris XVI, dont

Mathilde Bernard, née le 9 octobre 1896, Santes, décédée le 1er mai 1964, Orléans (45) (67 ans). ariée le 18 octobre 1921, Paris, avec Pierre Longuet de La Giraudière, né le 17 septembre 1891, Beauvais, décédé le 29 mars 1969, Orléans (45) (77 ans), ingénieur (École Centrale de Paris).

Victor Bernard, né le 18 août 1897, Santes , décédé le 13 septembre 1991 (94 ans),  marié       le 29 juillet 1925, Bouelles (76), avec Monique Thureau-Dangin,

Jean-Dominique Bernard, né le 24 novembre 1928,  marié       avec Odile Bacot, née en 1936, dont

Raphaëlle Bernard-Bacot, née le 31 janvier 1963, Paris, mariée le 15 juin 1991, Ingouville (76, Seine-Maritime), avec Antoine de Cassagne de Beaufort de Miramon Fitz-James,

Jocelyn Bernard-Bacot, né en 1970,  marié       le 18 décembre 1999, Paris, avec Bénédicte Barbier de La Serre,

Ghislaine Bernard, née le 22 septembre 1900, Santes, décédée le 21 juin 1930, St Germain en Laye (78) (29 ans), mariée le 8 mai 1922, Paris, 75, avec François Bramaud du Boucheron, né le 20 juillet 1895, Saint-Gaudens (31), décédé le 19 janvier 1978, Le Boucheron, Aixe sur Vienne (87) (82 ans).

Anne Bernard, née le 27 août 1902, Santes, décédée le 26 janvier 1932, Pau (64) (29 ans), mariée le 27 mai 1922, Paris, 75, avec Jean Bramaud du Boucheron, né le 9 novembre 1890, Angoulême, décédé le 19 octobre 1976 (85 ans).

Germaine Bernard, née le 3 septembre 1869, Santes, décédée en 1927 (58 ans), mariée le 27 octobre 1887, Santes, avec Paul Féron-Vrau, Commandeur de l'ordre Saint-Grégoire le Grand, emmené comme otage par les Allemand, le 6 janvier 1918 et interné à Mileigany (Lithuanie) jusqu'au 24  juillet 1918, fils de Camille Féron et Marie Vrau 1839-1913. Riche industriel du textile du Nord, héritier de Philibert Vrau, propriétaire de la Bonne presse et de La Croix depuis 1900 et homme d'œuvres, Paul Féron-Vrau fonde le 1er août 1904, avec l'aide d'autres industriels du Nord, et préside la société de la Presse régionale1. Elle a pour objectifs d'aider financièrement des journaux catholiques de province à s'équiper pour prendre leur essor et s'assurer une clientèle, et de leur apporter une aide matérielle par la suite, en ce qui concerne le financement, la diffusion, la mise à disposition d'informations et de documentation et la collecte de la publicité. Elle s'est adjoint d'ailleurs une agence de presse, fondée également par Paul Féron-Vrau, la Presse nouvelle.

Ce projet s'est réalisé en étroite relation avec certains évêques qui réclamaient dans leur diocèse la création ou le développement d'un journal catholique chargé de défendre l'Église et les catholiques contre la politique gouvernementale, dans le contexte du Bloc des gauches et de la crise de la loi de séparation de 1905, ainsi qu'avec le parti de l'Action libérale populaire (ALP), qui cherchait alors à se développer. Paul Féron-Vrau est d'ailleurs, également, vice-président de l'ALP.

Une partie du capital de chacun des journaux du groupe est apportée par des notables catholiques locaux, eux-aussi liés à l'ALP.

FERON-VRAU

Camille Féron est un médecin et entrepreneur français né à Lille le 23 juillet 1831 et décédé le 30 mars 1908.

Biographie

Dès son plus jeune âge, son histoire fut liée à celle de Philibert Vrau, de dix-huit mois son aîné, fils d'un industriel lillois du textile. Leurs parents sont en effet de grands amis. Les deux garçons font leurs études ensemble et se lient d'une vive amitié; tous deux ont des convictions chrétiennes intenses et sont animés d'une même passion : faire le bien autour d'eux.

Camille veut devenir médecin. Il faut pour cela aller à Paris ; il en revient docteur en médecine en 1858 et s'installe aussitôt dans la maison de ses parents, rue d'Anjou (près de l'Esplanade), se dévouant largement au service des indigents. Très vite, il est appelé comme chef des travaux d'anatomie à l'Ecole de médecine de Lille, dirigée par le docteur Cazeneuve, qui l'apprécie beaucoup et dont il deviendra en 1864, l'assistant de clinique médicale.

En 1861, il a épousé Marie Vrau, sœur de son ami Philibert Vrau : il en aura quatre garçons, dont trois mourront en bas âge, et une fille, Anne Marie, qui meurt jeune elle aussi, 18 ans.

En 1866, à la demande de sa belle-mère, il abandonne à regret toutes ses activités médicales pour seconder Philibert dans la direction de l'entreprise, alors en plein développement avec 1120 ouvriers.

Dès lors, la vie des deux frères ne sera plus qu'une immense œuvre chrétienne, à la fois dans l'usine et au dehors. Ils fondent ensemble l'Association des patrons chrétiens ; ils aideront à édifier des logements ouvriers décents, des écoles primaires, des patronages de jeunes, des églises neuves et la basilique Notre Dame de la Treille. Ils créent des unions de prières, un service des pauvres avec la Société de Saint Vincent de Paul, des œuvres eucharistiques… et enfin l'Université catholique de Lille, la création de la faculté de médecine et de pharmacie étant principalement l'œuvre de Camille Feron Vrau.

Mobilisation des catholiques et des autorités religieuses, appels aux responsables politiques partageant leurs convictions, lancement d'une souscription dynamique, élaboration de projets et de plans, mise en œuvre progressive des programmes d'études. Le point de non-retour fut acquis lorsqu'il obtint - contre 140 000 francs or - de l'administration des Hospices de Lille le droit d'occuper deux cents lits du tout nouvel hôpital Sainte-Eugénie pour y enseigner la médecine, la chirurgie et les accouchements aux étudiants de la jeune faculté.

Il prit alors son bâton de pèlerin pour recruter dans les facultés françaises les futurs professeurs de la faculté : à Montpellier, le premier doyen, Antoine Béchamp, et quatre autres collègues, à Paris, le docteur Desplats, dans l'Est, plusieurs médecins et pharmaciens ; de Lille même, ne vinrent que deux médecins.

Continuant sur sa lancée, il crée les dispensaires Saint-Raphaël et Saint-Camille, avec le double objectif de soigner les pauvres et d'assurer la formation clinique des étudiants. Il préside à la construction du bâtiment actuel de la faculté, rue du Port (1881-82) et à celle des Maisons de santé (on dit aujourd'hui cliniques) Saint-Camille, rue de la Bassée (1880) et Saint-Raphaël, rue du Port (1886)

On le trouve encore à l'origine de la fondation de l'Asile des Cinq Plaies (1880) et de l'hôpital Saint-Antoine de Padoue qui ouvrira ses portes aux enfants malades en 1890.

Avec quel argent a-t-il pu réaliser tout cela ? Celui des catholiques du Nord et du Pas de Calais certes, dont la générosité fut exemplaire, mais aussi, et très largement, avec les bénéfices de l'entreprise Vrau et ses deniers personnels. Il déclara un jour : « À mes yeux, l'argent n'a qu'une valeur, c'est qu'il peut être donné. »

Camille Feron Vrau est mort en toute simplicité et très pieusement le 30 mars 1908, âgé de 76 ans.

Sans lui, il est très probable que la faculté catholique de médecine et de pharmacie de Lille n'eut jamais existé. Trois mois plus tard, la faculté érige en sa mémoire son buste dans le grand amphithéâtre. Celui-ci est dédoublé en 1972 et sa partie inférieure reçoit le nom d'amphithéâtre Feron Vrau, tandis que le buste et la plaque commémorative sont déplacés dans le couloir qui y conduit. Camille féron est le frère de Marie Amélie 1845 qui épousa Gustave de Bayser 1842, aïeul de l’expert Bruno de Bayser.

Philibert Vrau (1829-1905)

Philibert_VRAU

était industriel lillois et une personnalité marquante du catholicisme social.

Il hérita de la fabrique de fils à coudre en lin créée en 1816 par son père François-Philibert Vrau. Il développa considérablement la marque « Le Fil au Chinois » déposée par son père. Vers 1875, avec 1100 ouvriers employés, les établissements avaient pris une place considérable dans l'industrie textile lilloise.

Philibert Vrau avait la volonté de développer au mieux sa société, afin qu'elle dégage d'importantes ressources lui permettant de financer des œuvres sociales et chrétiennes. Il pratiqua une politique de prix fermes, alors que la concurrence appliquait des prix bas de manière désordonnée. Dans le même temps, il pratiquait des primes en fin d'année pour fidéliser les grossistes et assurer la promotion de ses produits auprès des merceries de détail. Les ventes annuelles passèrent ainsi de 282 000 boîtes de 48 pelotes en 1864, à 1 950 000 boîtes en 1875. La production était en partie exportée vers l'Allemagne et le Nord de l'Europe.

Au sein de son entreprise, Philibert Vrau se comportait en grand patron moderne, développant une politique sociale dans son usine qui resta longtemps un modèle :

    plus de travail de nuit pour les femmes,

    journée de dix heures,

    repos dominical,

    sociétés de logements ouvriers,

    écoles pour les enfants,

    caisses de chômage et de retraite…

À une époque où la sécurité sociale et les comités d'entreprise n'existent pas, l'entreprise apportait une aide financière aux ouvriers en cas de maladies, retraites, mariages, et les assiste dans les "coups durs".

Un catholique militant

Après sa conversion au catholicisme en 1854, il choisit de rester célibataire et fonda à Lille en 1857 une organisation de prière dédiée à l'adoration du Saint-Sacrement. Sur la suggestion d’Émilie Tamisier, Vrau organisa en 1881 à Lille le premier congrès eucharistique mondial.

Vice-président de 1872 à 1886, puis président de 1886 à sa mort, du conseil régional des Conférences saint Vincent de Paul, Philibert Vrau créa et finança un grand nombre d’œuvres catholiques : patronages, cercles catholiques d’ouvriers, congrès catholiques du Nord et du Pas-de-Calais, Université catholique de Lille, l'École des Hautes Études Industrielles, Institut catholique d'arts et métiers, écoles primaires paroissiales, œuvre des nouvelles églises de Lille, presse chrétienne...

À propos de la fondation de l'université catholique de Lille, le cardinal Régnier, archevêque de Cambrai, eut ce trait d'humour : « L’existence de notre université ne tient encore qu’à un fil, mais ce fil est solide, c’est le fil Vrau ».

En 1909, le diocèse de Lille décida la fondation d'une nouvelle paroisse pour desservir tout le faubourg de Douai et une partie du faubourg d'Arras. L'édifice fut dédié à saint Philibert en hommage à Philibert Vrau. En 1933 une clinique lui fut également dédiée.

Un procès en béatification

Le procès en béatification de Philibert Vrau a été ouvert en 1912, sept ans après sa mort, par l’archevêque de Cambrai. La cause du procès est double puisqu'elle concerné également son beau-frère Camille Féron-Vrau.

La première étape, dite "procès diocésain", a connu une conclusion favorable avec la signature du pape Pie XI en février 1930.

Arrêté pendant la Seconde Guerre mondiale, le procès ne reprit pas après la guerre : dans un contexte de très fortes tensions sociales dans la région Nord, il fut reporté sine die à la suite d'une décision du Cardinal Achille Liénart en 1950.

Le procès a été relancé par Mgr Gérard Defois, évêque de Lille. En cas d'issue favorable, Philibert Vrau serait le premier chef d'entreprise porté sur les autels. Wikipedia

Paul Bernard, né le 19 juillet 1874, Santes, décédé le 29 octobre 1949, Lille (75 ans), industriel,  marié       le 8 septembre 1898, Rouen, avec Germaine du Verdier de Genouillac, née le 12 février 1876, décédée en 1943 (67 ans), dont

Paul-Ignace Bernard, né le 1er juillet 1899, Lille, décédé le 23 janvier 1969, Lille (69 ans), enseigne de vaisseau, directeur de la Filterie Vrau,  marié  le 24 novembre 1928, Rouen, 76, avec Geneviève Barbier de La Serre,

François Bernard, Rouen (Seine-Maritime), officier,  marié en 1957, Arromanches, 14, avec Christine Roure,

Michel Bernard, né à Bizerte, Tunisie,  marié en 1967 à Brout Vernet, 03, avec Anne Audemard d'Alançon.

Jacques Bernard, né à Lille, marié avec Myriam Poinçon de La Blanchardière.

Aleth Bernard, mariée avec Jean Delorme, décédé, mariée le 2 septembre 1972 avec Roger Paluel-Marmont, né le 23 octobre 1918, Agen (Lot-et-Garonne), banquier, administrateur de sociétés, fondateur du Groupe Paluel-Marmont, président d'honneur et administrateur de la Compagnie Lebon (sans postérité).

Germaine Bernard, née le 3 mai 1905, Lille, mariée  en 1927 avec Raymond Torterüe de Sazilly, né le 17 octobre 1900, Sazilly, Cécile Bernard, née le 24 août 1906, Lille,  sœur de Sainte-Ursule.

Thérèse Bernard, née le 25 août 1909, Lille,  décédée en 1998 (89 ans), soeur de Sainte-Ursule.

Stanislas Bernard, né le 31 juillet 1914, Lille,  décédé le 24 octobre 1975 (61 ans), colonel d'infanterie de marine, marié avec Anne Amyot d'Inville,

Agnès Bernard, née à Tuléar (Madagascar), mariée en 1962, Louvigné-de-Bais (35), avec Patrice Le Monnier de Gouville,

Pierre Bernard, né à Fianarantsoa (Madagascar), décédé le 13 avril 1946, Karthoum (Soudan) (5 mois), marié avec Elianne Picot de Moras d'Aligny d'Assignies, née à Bizerte, Tunisie, décédée le 31 juillet 1998 (70 ans) (mariage annulé),

Etienne Bernard, né à Fort Dauphin (Madagascar), décédé en 1997, Brest (29) (48 ans), officier dans la marine marchande,  marié avec Martine Anthoine, divorcés,

Régis Bernard, né le 25 mars 1918, Rouen (Seine-Maritime), prêtre jésuite.

Charles Bernard, né le 8 juillet 1843, Santes , décédé en avril 1916 (72 ans), pretre de la Congregation des R.R.P.P. du Saint-Esprit.

Charles Joseph Bernard, né le 8 novembre 1806, Lille, décédé le 6 septembre 1882, Cambrai (75 ans), prêtre.

Julie Bernard, née le 6 octobre 1808, Lille, décédée le 16 octobre 1881, Lille (73 ans), mariée le 13 novembre 1825, Paris, 75, avec Henri Cuvelier, né le 19 août 1800, Lille, décédé le 6 janvier 1861, Paris (inhumé au cimetière du Sud, Lille) (60 ans) .

              1: Henri Bernard

le 23 juillet 1810, Lille, décédé le 7 septembre 1889, Lille (79 ans), industriel raffineur de sucre, président de la Chambre de Commerce & d'Industrie de Lille, conseiller municipal de Lille, conseiller général du Nord. Membre de la Chambre de Commerce & d'Industrie de Lille en 1842, président en 1872, il y resta jusqu'en 1880 et devint alors membre honoraire. Membre du conseil municipal de 1846 à 1865, conseiller général du Nord de 1852 à 1864."Président de tout ce qui se préside", la charité pour lui était affaire de devoir autant que de cœur. La grande occupation de sa vie fut l'Œuvre de Saint François Régis, dont le but est de favoriser le mariage des indigents et de régulariser les unions illicites. Pendant 50 ans à la tête de cette œuvre, il s'y donna corps et âme, y consacrant toutes ses matinées du dimanche et tous ses loisirs. Il fut nommé chevalier de la Légion d'honneur, le 17 décembre 1868, et, le 10 février 1877, commandeur de Saint-Grégoire le Grand, dont il était déja chevalier depuis 1864.  Chevalier de la Légion d'honneur,  marié       le 21 février 1843, Lille, avec Henriette Charvet.

Quelques illustrations et alliances:

André Bernard, comte romain et Bernard (1er, 18 mars 1913), né le 3 février 1844, Lille, décédé le 25 octobre 1913, Paris (69 ans), zouave pontifical,  marié le 27 octobre 1868, Lille, avec Mathilde Tilloy, née le 14 juin 1851, Lille, décédée le 21 juillet 1892, Courrières (Pas-de-Calais) (41 ans), dont

André, comte Bernard (2e), né le 27 novembre 1869, Courrières (Pas-de-Calais), décédé le 19 novembre 1909, château de La Mazure (Mayenne) (39 ans), officier de cavalerie, marié   le 12 juin 1900, Laval (Mayenne), avec Marie Le  Marié  , née le 5 janvier 1881, décédée le 4 janvier 1923, château de La Mazure (Mayenne) (41 ans), dont

Yves, comte Bernard (3e).

Madeleine Bernard, née le 4 novembre 1873, Courrières (Pas-de-Calais), mariée le 12 novembre 1893, Courrières (Pas-de-Calais), avec André de Lyée de Belleau, né le 4 octobre 1861, Argentan (Orne), décédé le 21 novembre 1940, Paris (79 ans), capitaine de cavalerie, conseiller général du Calvados.

Jacques Bernard, comte romain, né le 25 décembre 1876, Courrières (Pas-de-Calais), décédé le 28 juin 1921, Paris (44 ans).
 marié le 20 janvier 1914, Paris, avec Marguerite Compodonico, décédée le 28 juin 1921, Paris.

Germaine Bernard, née le 22 septembre 1878, Courrières (Pas-de-Calais), décédée le 3 septembre 1927, Aubigny (Cher) (48 ans), mariée le 22 septembre 1898, Courrières (Pas-de-Calais), avec François de Charette de La Contrie, né le 17 octobre 1869, château de Busset (Allier), tué le 18 octobre 1916, Morval (Somme), inhumé (47 ans), saint-Cyrien, lieutenant au 2° chasseurs à cheval.

Lucien Bernard, né le 30 octobre 1893, Lille, décédé en 1954 (61 ans), président de la Distillerie L. Bernard & Cie à Bordeaux,  marié le 18 mars 1920, Bordeaux (Gironde), avec Marie-Antoinette de Vial,

Marie-Claire Bernard, née le 16 mars 1922, Bordeaux (Gironde), décédée le 12 décembre 2002, Bordeaux (Gironde), inhumée le 17 décembre 2002, Bordeaux (Gironde) (80 ans), mariée le 10 novembre 1942, Talence (33), avec André Legrix de La Salle,

Hortense Bernard, mariée en 2010, en l'église Saint-Martin de Pauillac (Gironde), avec Luc de Barbeyrac de Saint-Maurice,

Jean Bernard, né à Bordeaux (Gironde), président de la Distillerie L. Bernard & Cie à Bordeaux,  marié       en 1950 avec Liliane Cruse.

Chantal Bernard, née en 1954, mariée en 1982, Langoiran (33), avec Philippe Debayle, né en 1951, directeur d'assurances, juge consulaire, président du Tribunal de Commerce de Bordeaux.

Frédéric Bernard, marié  en 1995, Bordeaux (Gironde), avec Florence de Buhan, née le 28 mai 1970.

Françoise Bernard, née àAmbès (33, Gironde), mariée en1952, Le Taillan-Médoc (33, Gironde), avec Alain Cruse, né à Bordeaux (Gironde), négociant en vins, associé gérant de Cruse & FF.

Jean Bernard, né le 1er avril 1860, Lille, décédé le 28 avril 1924, Lille (64 ans), industriel raffineur de sucre, vice-président de l'Université Catholique de Lille, cofondateur de l'ICAM, président de l'Oeuvre de Notre-Dame de La Treille, marié    le 9 juin 1885, Lille,  avec Marie Masquelier,

                                        2: Félix André Bernard

le 30 novembre 1812, Lille, décédé le 19 avril 1880, Lille (67 ans),  marié  le 2 juillet 1844, Herlies , avec Clémence Chombart, Louis Jules Charles 1815-1881 ; Félix s'est fixé à Santes après la mort de son frére ainé (en 1846), pour prendre la direction des affaires. Il est maire de la commune de 1850 à 1863. Il est remplacé à Santes par son neveu Paul (fils de son frère aîné), les Bernard neveux ayant succédé aux Bernard frères et acquis la fabrique de sucre. De retour à Lille, Félix consacre sa vie à la bienfaisance, spécialement à l'Asile des Cinq-Plaies.

Quelques illustrations et alliances:

Marie Bernard, née le 18 novembre 1845, Lille, décédée le 6 novembre 1870, Lille, inhumée, Santes (24 ans), mariée le 30 avril 1867, Lille, avec Alfred Scalbert, né le 22 juin 1844, Lille, décédé le 2 avril 1917, Lille (72 ans), banquier, directeur de la Banque Scalbert, président du Tribunal de Commerce de Lille.

Louise Bernard, née le 29 mai 1849, Santes , décédée le 16 juillet 1900, Paris (51 ans),  mariée le 16 mai 1872, Lille, avec Alfred Scalbert, né le 22 juin 1844, Lille, décédé le 2 avril 1917, Lille (72 ans), banquier, directeur de la Banque Scalbert, président du Tribunal de Commerce de Lille.

Henriette Bernard, née le 14 avril 1857, Santes, décédée le 3 juin 1904, Lille (47 ans), mariée avec Victor Bouchelet de La Fosse, né le 18 octobre 1856, Paillencourt , décédé le 24 juin 1910, Lille (53 ans).

Clémence Bernard, née le 4 mars 1859, Santes, décédée le 1er décembre 1910, Tournai, Belgique, inhumée, Santes (51 ans), religieuse.

3      : Louis Jules Charles Bernard

le 10 janvier 1815, Lille, décédé le 17 septembre 1881, Lille, inhumé, Santes,(66 ans), industriel sucrier,

directeur de la Maison Bernard Frères, marié le 27 septembre 1841, Loos-lez-Lille  ,

avec Pauline Catherine Charlotte Févez,

Modeste et laborieux, il fut la cheville ouvrière de la maison Bernard frères.
Avec sa sainte épouse, il consacrait à la charité la majeure partie de ses revenus.

louis_jules_charles.2.bernard

Quelques illustrations et alliances:

Jeanne Marie Bernard, née le 7 décembre 1842, Lille, décédée le 22 novembre 1869, château de La Mésangère,

Marcilly-sur-Eure (Eure), inhumée, Santes (26 ans), mariée le 28 juillet 1868, Lille,

Gabrielle Bernard, née le 30 juillet 1845, Lille, décédée le 29 décembre 1904, Lille (59 ans), religieuse des Dames de Saint Maur, présidente de la Société de Saint Vincent de Paul.

Maurice Bernard, né le 10 septembre 1845, Lille, décédé le 20 août 1917, Lille (71 ans),

industriel, trésorier de la Chambre de Commerce de Lille,  marié le 20 août 1872, Troyes (Aube),

avec Cécile Hoppenot,

Jeanne Bernard, née le 27 juin 1875, Lille, décédée le 2 octobre 1904, couvent de San-Remo (Ligurie, Italie) (29 ans), religieuse des Dames du Sacré-Coeur.

Etienne Bernard, né le 13 juin 1851, Lille, décédé le 16 août 1924, Châtillon-sur-Seine (Côte-d'Or) (73 ans), gérant de la Raffinerie de sucre fondée à Lille en 1686,  marié  le 10 avril 1877, Hamage , avec Marie Mottez ; leurs enfants se sont tous illustrés.

Amélie Bernard, née le 16 mars 1877, Lille, décédée, religieuse des Dames Auxiliatrices du Purgatoire.

Gabrielle Bernard, née le 12 juillet 1892, Lille, religieuse des Dames de Saint-Maur.

Caroline Bernard, née le 16 décembre 1847, Lille, décédée le 17 décembre 1901, Lille (54 ans), mariée le 14 mai 1872, Lille, avec Henri Lesur, né le 6 février 1845, Gravelines, Nord, décédé le 5 février 1903, Lille,  Nord (57 ans), magistrat.

Anne-Marie Bernard, née le 26 juillet 1879, Lille, décédée le 13 mars 1949, Paris VIII (69 ans), mariée avec Charles Viellard, né le 3 septembre 1876, Paris IX, décédé le 27 février 1933, Paris XVI (56 ans), ingénieur des Arts & Manufactures, maître des forges à Morvillars

Elisabeth Bernard, née le 16 août 1880, Lille, décédée en 1955 (75 ans), mariée le 28 juillet 1908, Lille, avec Léon Gauthier, né le 18 décembre 1875, Besançon (Doubs), décédé en 1926 (51 ans), archiviste paléographe,

Etienne Bernard, né le 20 juillet 1914, Châtillon-sur-Seine (Côte-d'Or), décédé en 1940 (26 ans), sous-lieutenant.

Agnès Bernard (filleul: Yves Chambert-Protat 1969-), mariée avec Charles-Henri Méheut, lieutenant-colonel.

Anne Bernard, née le 30 janvier 1921, Lille, mariée avec René Garand, né en 1909, décédé en 1952 (43 ans), mariée avec Maurice Clavel, décédé en 1994, capitaine de vaisseau.

Michel Bernard, né le 30 avril 1922, Lille, notaire,  marié  avec Françoise Prouvost, née le 9 août 1925,

Roubaix,des Benjamin Prouvost

Chantal Bernard, mariée le 23 juin 1973, Mamers (72), avec Hubert de Mascureau, né le 2 décembre 1945, Loueuse (60).

Régis Bernard, né le 31 mai 1952, Mamers (Sarthe),  marié       le 24 avril 1976, Le Mans, avec Christine de Lajugie,

Philippe Bernard, prêtre.

Berthe de Montaigne de Poncins, née en 1895, décédée en 1977 ( 82 ans), mariée le 16 septembre 1920 avec Robert Bovagnet, né le 30 mars 1879, Gijon (ESP, Espagne), décédé le 28 juillet 1955, Lyon (76 ans), mariée le 9 septembre 1958 avec Louis Bernard, né le 22 novembre 1886, Lille, décédé le 4 septembre 1969,

Jean Bernard, né le 8 janvier 1888, Lille, tué le 9 août 1914, Illzach (Haut-Rhin), inhumé (26 ans), ingénieur des Arts & Manufacturess, sous-lieutenant au 47ème Régiment d'Artillerie.

Michel Bernard, né le 20 mai 1889, Lille, tué le 24 février 1918, Samogneux (Meuse), inhumé (28 ans).

Joseph Bernard, né le 11 octobre 1890, Lille, tué le 25 juillet 1915, La Briquetterie (Belgique), inhumé (24 ans), enseigne de vaisseau fusilier marin.

Felix Bernard, né le 29 juillet 1892, Lille, ingénieur des Arts & Manufactures, sous-lieutenant d'artillerie, oblat des Frères de Saint-Jean de Dieu.

Geneviève Bernard, née le 10 mars 1894, Lille, religieuse des Petites Soeurs des Pauvres.

Jeanne Bernard, née le 27 août 1895, Lille, religieuse dominicaine de Béthanie.

Valentine Bernard, née le 6 novembre 1897, religieuse dominicaine.

Catherine Bernard, née le 27 janvier 1857, Lille, décédée le 19 juillet 1919, Paris (62 ans), mariée le 8 janvier 1878, Lille, avec Charles Barreau, né le 13 novembre 1847, Moulins (Allier), décédé le 21 août 1883, Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais), inhumé, Abbeville (Somme) (35 ans), ingénieur civil des Ponts & Chaussées.

Benjamin Bernard de Meurin, né le 1er novembre 1862, Lille, décédé le 15 mars 1932, Lille (69 ans), licencié en droit, industriel raffineur de sucre,  marié  le 1er juin 1891, Wambrechies , avec Henriette Claeyssens, née le 2 décembre 1869, Wambrechies , décédée.

 

                                        5 : Benjamin Bernard

le 30 mars 1824, Lille, décédé le 31 mai 1862, Vichy (Allier) (38 ans),  marié le 15 octobre 1847, Dunkerque,

avec Adèle Péterinck.

Quelques illustrations et alliances:

Pierre Bernard, né le 28 juin 1859, Lille,  décédé le 3 mars 1899, Lille (39 ans), professeur à l'Université catholique de Lille,  marié le 12 avril 1887, Lille,  avec Antoinette Ozenfant, née le 28 septembre 1864, Lille,  décédée en 1937, Lille (73 ans),

Augustin Bernard, né le 9 juin 1889, Lille,  missionnaire.

Louis Bernard, né le 22 octobre 1890, Lille,  Nord, décédé le 7 janvier 1982, Saint-Valéry-sur-Somme, Somme, inhumé le 11 janvier 1982, Attiches, Nord (91 ans), professeur à l'Ecole des Hautes Etudes, à l'Université Catholique de Lille, Maire d'Attiches de 1930 à 1945,  marié  le 18 mai 1920, Attiches, avec Elisabeth Maurice,

Henriette Bernard, née le 25 janvier 1896, Lille,  religieuse.

Carlos Bernard, né le 20 décembre 1897, Dunkerque,  lieutenant d'artillerie.

Louise Bernard, née le 20 décembre 1897, Dunkerque, décédée, religieuse.

 

Branche cadette  Auguste Bernard 1772-1859

&1805 Adélaïde Françoise Beaussier 1787-1859 par son fils Gustave Bernard 1808-1890

&1835 Cécile Beaussier 1816-1844 &1845 Adélaïde Mesdach de ter Kiele 1822-1887.

Quelques illustrations et alliances:

Anne-Marie Bernard, née le 7 août 1847, Lambersart , décédée le 22 janvier 1918, Paris, 75

(70 ans), mariée le 16 avril 1868, Lille,  avec Frédéric Gheysens, né le 11 février 1835,

décédé le 29 novembre 1912, Anvers (77 ans), notaire à Anvers,

                                                                1 : Les Fritz Bernard,

                                                                2 : Les Augustin Bernard-Bruls,

                                                                3 : Les Alfred Bernard,

 

Les Fritz Bernard

le 25 mars 1849, Lille, marié le 9 mai 1874, Fives-Lille, avec Marie-Louise Pérus,

Suzanne Bernard, née le 1er mai 1882, Lille, décédée, religieuse des Dames du Sacré-Coeur.

Quelques illustrations et alliances:

Jean-Marie Bernard, né le 13 septembre 1883, Fives-Lille, décédé le 13 septembre 1883.

Cécile Bernard, née le 4 janvier 1885, Fives-Lille, religieuse.

Marie-Louise Bernard, née le 26 mai 1891, Fives-Lille, décédée, religieuse.

Yvonne Bernard, née le 18 juillet 1892, Lille, religieuse dans la Congrégation des Soeurs de Saint-Joseph de Cluny.

Les Augustin Bernard-Bruls

le 17 novembre 1852, Lille, décédé le 1er septembre 1937, Versailles (Yvelines) (84 ans).
 marié   le 12 mai 1879, Anvers, avec Elisabeth Bruls,

Quelques illustrations et alliances:

Raymond Bernard-Bruls, né le 12 février 1880, Paris (75) - 1er arrondissement, décédé le 4 janvier 1948,

Paris (75) - 16ème arrondissement (67 ans),  marié       le 29 juin 1912, Paris (75) - 8ème arrondissement,

avec Clotilde de Bérenger,

François Bernard-Bruls, né le 28 août 1913, Paris, 75, décédé le 5 août 1984, Valognes (50, Manche), inhumé,

Paris14ème au Cimetière du Montparnasse (70 ans),  marié  le 12 juin 1946, Paris 7°, avec Anne Malézieux-Dehon,

née le 30 mars 1921, Paris 16ème , baptisée le 9 avril 1921, Notre-Dame de Grâce de Passy, Paris 16ème,

décédée le 10 juin 1990, Valognes (50, Manche), inhumée, Paris 14ème, cimetière du Montparnasse (69 ans),

Sophie Bernard-Bruls, née à Bombay (Inde), mariée en 1972,

église de la Rédemption à Lyon VI°, avec Thierry de Mengin Fondragon,

Anne Bernard-Bruls, née le 15 septembre 1923, château de Treilly (Manche), décédée le 21 juin 1966, Paris 16ème, inhumée, Epineuil le Fleuriel (18). (42 ans) (filleule: Nathalie de Drouâs), mariée le 29 octobre 1946, Paris XVI, Saint Honoré d'Eylau, avec Gilles de Drouâs, né à Paris 8° (filleule: Soline Gillet d'Auriac de Brons 1991-).

Michel Bernard-Bruls, né le 22 juillet 1926, Boulogne-Billancourt (92), décédé le 26 juin 2011 (84 ans), marié       le 10 septembre 1960, Castets (Landes 40), avec Élisabeth de Calmels-Puntis, née à Saint-Paul-les-Dax (40), dont

Marie Bernard-Bruls, née à  Paris (75), mariée en 1981, Maisons-Lafitte (78), avec Arnauld Méric de Bellefon,

Claude Bernard-Bruls, né le 17 mars 1884, Le Chesnay (78), décédé le 28 juillet 1959, Paris 15° (75 ans), docteur en droit,  marié   le 23 novembre 1907, Paris 16°, avec Madeleine de Bonnefon, née le 12 avril 1886, Paris 9°, décédée le 8 avril 1963, Cannes (06) (76 ans) (Rlg le 25 novembre), divorcés, dont

Diane Bernard de Meurin, née le 9 mars 1914, Paris 7°, décédée le 26 novembre 1969, Paris 16° (55 ans), mariée le 18 novembre 1939, Paris , avec Jean Adolphe Schrimpf

Les Alfred Bernard

le 7 juillet 1855, Lille,  décédé en 1922 (67 ans),  marié le 10 mai 1884, Roubaix, avec Marie Lefebvre.

Quelques illustrations et alliances:

Etienne Bernard de Meurin, né le 11 mai 1900, Arras (Pas-de-Calais),  marié       le 15 novembre 1922, Paris, 75, avec Solange Virmont, née le 28 décembre 1903, Vannes (Morbihan), décédée le 22 juin 1995 (91 ans), dont

Annie Bernard de Meurin, née le 30 janvier 1928, Paris, mariée le 23 septembre 1948, Paris, avec Gilles Rougevin-Bâville, né le 5 avril 1927, capitaine de corvette, mariée avec Pierre Quentin de Gromard, contre-amiral.

Françoise Bernard de Meurin, née le 8 septembre 1929, décédée, mariée le 5 juillet 1950, Paris, avec Jean-René Vendel, né le 29 septembre 1929.

Solange Bernard de Meurin, née le 9 août 1930, Melun, décédée le 26 décembre 1975, Paris (45 ans), mariée le 6 mai 1960, Paris, avec Antoine Colonna-Walewski, né le 25 octobre 1904, Paris 17e , décédé.

Alliances Bernard et Prouvost :

Antoinette Bernard, née le 27 mai 1910 à Santes, décédée le 19 janvier 1977 – Tourcoing,  d’Albert Bernard

1868-1954  et Marthe Verley 1874-1949,  mariée le 8 décembre 1942, Santes, avec Xavier Louis Prouvost

1906-1965, petit fils de Charles Jérôme Prouvost 1837-1906, branche ainée dont o Cécile o Marthe o Gonzague

o Xavier o Bertrand o Hugues o Olivier o Patrice o Marie-France

Gabrielle Bernard, née le 21 juin 1914 – Santes, décédée le 31 juillet 2000 – Tourcoing, Inhumée – Santes,

mariée le 6 janvier 1944, Santes, avec Francis Prouvost 1912-1992, petit fils de

Charles Jérôme Prouvost 1837-1906, petit fils, dont o Franck o Marie-Bénédicte

o Marie-Pascale  Stanislas o Christophe.

Michel Bernard, notaire, né à Lille, de Louis Bernard 1886-1969 et

Marie Meurice 1886-1955,  marié avec Françoise Prouvost 1925, des Benjamin Prouvost,

dont Odile,  Sabine,  Chantal, Régis, Dominique

David Bernard, né à Sainte Catherine les Arras (Pas de Calais) de Philippe Bernard et

Marie-France Orillard, marié en  2004, Bienvilliers au Bois (Pas de Calais), avec Laurette Prouvost,

Arrière-arrière petite fille de Charles Jérôme Prouvost 1837-1906, dont Sacha, Gaston

Retour